Pour le développement durable
de la forêt en région Centre.

Navigation


Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Actualité Lire

la Filière plaide pour une meilleure utilisation dans la construction

Publié dans S'informer / 6 février 2012

la Filière plaide pour une meilleure utilisation dans la construction

Bois : la filière plaide pour une meilleure utilisation dans la construction

La filière bois a tenu un grand colloque ce jeudi 2 février sur l’atout énergétique que représente ce matériau pour des constructions performantes. Luc Charmasson, vice-président du Codifab et président de FBIE, a présenté le bilan de l’année 2011 et annoncé les grands chantiers de l’année 2012, qualifiée de décisive par l’importance des études et travaux commandés au FCBA et au CSTB.

Les réglementations thermiques successives, le label BBC et la maison passive ont remis en cause les habitudes de construction et offrent, selon la filière du bois, une réelle opportunité pour ce matériau. Jusqu’alors limité à son rôle de charpente, « il pourrait prendre toute sa place en matériau de structure et d’enveloppe des bâtiments », selon Luc Charmasson, représentant la profession. Le vice-président du Codifab (Comité de développement économique des industries et entreprises de l’ameublement, du bois et de la construction) et président de FBIE (France Bois Industries Entreprises) a rappelé que, depuis 2009, le secteur a été soutenu par l’instauration d’objectifs ambitieux et de réglementations adaptées.

Rappelons que les valeurs du
décret n° 2010-273 a multiplié par dix le seuil minimum d’utilisation du bois dans la construction depuis 2010, et que l’exonération de permis de construire pour les travaux d’isolation par l’extérieur ont encouragé l’utilisation du bardage bois et ont conforté la filière. La collecte de la Taxe affectée est venue compenser le retrait de l’Etat et a permis de financer des structures stratégiques - FCBA (institut technologique) et CNDB (Comité national pour le développement du bois) - « indispensables en ce temps de reconquête et de consolidation de nos marchés », martèle Luc Charmasson.

2011 année d’études, 2012 année décisive

La Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages (DHUP) du ministère de l’Ecologie et du Développement durable, a accordé, par l’entremise du CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment), une subvention de 900.000 € pour « lever les freins » à une meilleure utilisation du bois dans la construction. Plusieurs études ont donc été menées au cours de l’année 2011, portant sur des thématiques variées : « Perspirance des parois à ossature bois » (CSTB), « La thermique d’été des constructions bois » (bureau d’études Nobatek), « Analyses techniques sur l’enveloppe des ossatures bois thermiquement performantes » (FCBA).

Suite à ces nombreux travaux, 2012 s’annonce donc comme une année décisive. La filière forme le vœu que le Président nouvellement élu l’accompagne à nouveau dans cette dynamique et qu’il fixe de nouveaux objectifs. De nombreux freins à l’utilisation du bois restent à lever : résistance au feu, performance acoustique, performance thermique, performance mécanique (sismique), etc. Tout comme la formation d’ingénieurs et de techniciens bois, qui font défaut à la profession. La filière compte ici encore sur l’appui de la DHUP pour incorporer des modules dédiés à ce matériau dans la formation d’ingénieurs généralistes (Ponts, ESTP, EMSAM, INSA) et pour créer de nouvelles écoles spécifiques au bois.
L’Ademe chiffrait, en janvier dernier, le nombre de professionnels supplémentaires à mobiliser pour répondre à la demande en Conseil et Travaux d’efficacité énergétique des bâtiments à 69.000 d’ici à 2014.

« Le FCBA va donc continuer son travail, en préparant les futures évolutions réglementaires (RT 2020).

En corollaire, le CNDB organisera des opérations de communication à destination du grand public et des professionnels du bâtiment. Une campagne télévisée sera lancée au printemps, proposant des exemples de solutions bois pour l’aménagement extérieur et l’extension du bâti et pour la promotion de l’utilisation du bois dans les bâtiments collectifs, sociaux, tertiaires, commerciaux, industriels et agricoles. Des guides seront également édités, notamment pour la revalorisation du bois »



Source : batiactu


Synthèse des études présentées lors de la journée, cliquez ici !

Actualités