Pour le développement durable
de la forêt en région Centre.

Navigation


Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Actualité Lire

Reportage " Burban Palette a fêté ses 25 ans d'existence "

Publié dans S'informer / 4 juin 2014

Reportage
Un groupe en évolution continue qui comprend aujourd’hui 360 salariés sur 14 sites. À sa tête, un dirigeant qui n’est pas prêt de s’assagir.

En 25 ans, Didier Burban a su créer un empire, suscitant admiration et jalousie. Un royaume de douze millions de palettes traitées chaque année par les 360 salariés de son groupe, répartis entre les 14 sites maillant désormais le territoire.

Mais, tant l'âge que la réussite ne semblent pas avoir émoussé son énergie. Aucune tentation de s'asseoir pour contempler sa réussite. À 48 ans, il sait la vie fugace et préfère l'écrire au présent ou au futur. « Je n'ai pas vu le temps passer. »

Il reconnaît que le chemin de l'idée à sa réalisation lui paraît encore trop long. Affiche une personnalité forte, définit son entreprise comme « sensible et familiale » et concède avoir besoin de s'entourer. « Ma devise est simple : tout seul, je ne peux pas tout faire. »

Un mouvement permanent, avec une actualité qui ne manque pas. Ainsi de cette nouvelle chaudière bois, ce nouveau bâtiment, cette plateforme de distribution complètement revue sur un terrain de sept hectares, à l'arrière de son siège social, sur le Pôle 45. Un investissement de plus de 4 millions d'euros.

Fabricant de palettes

Ou encore le lancement, dans quelques mois, d'une ligne de fabrication de palettes, sur le site de Neuville-aux-Bois. 800.000 euros, une dizaine de personnes recrutées, et une capacité de production de 300 unités à l'heure. Un autre métier pour celui qui a réussi dans la collecte et le recyclage. Une réponse au fait de manquer de matière première.

Autant de nouveautés qui ont été présentées, le 23 mai, aux centaines de personnes conviées à la fête marquant le quart du siècle du groupe. Pour ses vingt ans, Burban avait choisi le Zénith d'Orléans. « Les gens ont alors découvert ce que représentait notre métier. Les palettes sont partout. »

Presque tous les maillons de la chaîne économique utilisent ce support pour acheminer leurs marchandises. « Nous comptons même la Banque de France comme client. Elle les utilise pour ses lingots d'or. »

2009-2014, cinq années de crise. « On a alors découvert les entreprises qui bluffaient et celles qui avaient de l'actif. L'économie est revenue sur des choses plus solides. » Pour Burban, il a fallu répondre à de nouvelles concurrences, celle issues de modèles américains où les palettes étaient louées à des prix cassés. « Elles ont déstabilisé tout le marché de la palette en France. » Didier Burban favorise l'émergence d'une coopération entre acteurs nationaux. Elle compte aujourd'hui 140 transporteurs. « Nous avons tous été obligés d'innover pour garder nos clients. » Mouvement permanent.

 

 

Source : Matthieu Villeroy - matthieu.villeroy@centrefrance.com


Actualités