Pour le développement durable
de la forêt en région Centre.

Navigation


Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Actualité Lire

Les termites s'invitent en région Centre-Val de Loire : projet BioContrôleTermite

Publié dans Construire / 25 octobre 2018

Les termites s'invitent en région Centre-Val de Loire : projet BioContrôleTermite

le projet BioControleTermite

La méthode de lutte biologique principalement utilisée aujourd’hui contre les termites est un pesticide inoffensif pour l’Homme permettant la mort progressive de la colonie. Cependant il n’est pas totalement
sélectif aux termites puisque son action impacte la mue des insectes en générale (processus de transformation totale ou partielle de l’individu).
Ainsi tous les insectes peuvent être touchés et notamment les espèces auxiliaires de culture ou encore les principaux prédateurs naturels des termites à savoir les fourmis. C’est dans ce cadre que le projet
BioControleTermite a été développé afin de trouver d’autres méthodes de lutte plus sélectives et écoresponsables. Il est également important que la lutte repose sur la mise en place d’une communication conséquente sur les bonnes pratiques au quotidien pour limiter les risques de propagation.

DÉTECTER, CONTRÔLER, INFORMER

Financé par la région Centre-Val de Loire, le projet BioControleTermite, supervisé par l'Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte (IRBI, UMR 7261 CNRS / Université de Tours), répond à cette demande en développant d'une part de nouveaux systèmes de détection et de lutte biologique écoresponsable et d'autre part, en les accompagnant d'une politique de communication la plus large possible.
Les termites souterrains retrouvés en région sont des espèces cryptiques lucifuges (elles fuient la lumière). Ils forment des colonies qui restent la plupart du temps inaperçues, sauf lorsque des individus
construisent des cordons leur permettant d’exploiter d’autres sources de nourriture ou pour étendre le nombre de sites de nidification. C’est souvent suite à la découverte de ces cordons que la lutte est mise
en place, mais les dégâts occasionnés sont souvent déjà très étendus.
BioControleTermite vise donc à développer une méthode de détection plus précoce, dès les premiers stades de développement d’une colonie.
  • Pour lire la suite de l'article :
-

Actualités