Pour le développement durable
de la forêt en région Centre.

Navigation


Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Actualité Lire

Sécheresse et chaleur 2018 : impact sur l’état sanitaire des forêts

Publié dans Forêt / 12 août 2019

Sécheresse et chaleur 2018 : impact sur l’état sanitaire des forêts
La sécheresse exceptionnelle de 2018, couplée à des températures anormalement élevées sur une période longue, a eu de fortes conséquences sur les arbres forestiers.
-
Dans un premier temps, des mortalités ont été observées au niveau des plantations et des jaunissements, des rougissements et des pertes de feuilles se sont rapidement manifestés dans certains peuplements. Cet évènement climatique, cumulé aux sécheresses localement importantes de 2015 à 2017, a engendré une première crise sanitaire avec des scolytes massivement présents dans les pessières.
-
A partir du printemps 2019, des dégâts dans les hêtraies ont été observés dans le Grand-Est et la Bourgogne Franche-Comté avec des arbres adultes qui n’ont pas ou très peu débourrés.
-
Ainsi, l’année 2019 voit s’accumuler les mortalités d’arbres adultes, en particulier pour les épicéas, les hêtres, les sapins et les pins sylvestres. La situation est évolutive et les effets sur les forêts continueront à se manifester et seront dépendantes du climat à venir.

Rappel des faits climatiques

L’année 2018 a été marquée par une sécheresse exceptionnelle de juin à octobre dans tout le nord-est de la France. L’automne a été très sec et chaud sur une longue période.

L’été a été le deuxième le plus chaud depuis 2003. L’année 2018 a été la plus chaude jamais enregistrée par Météo France depuis 1900. Ces conditions climatiques exceptionnelles ont mis à mal les peuplements forestiers, déjà perturbés par les épisodes de sécheresses et de chaleur localement importants de la période 2015 à 2017.

Paradoxalement, le pourtour méditerranéen a reçu d’abondantes précipitations.

-
-
-
-
Source : Draaf Centre Val de loire

Actualités