Pour le développement durable
de la forêt en région Centre.

Navigation


Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Actualité Lire

Observatoire économique - secteur travaux forestiers et emballage

Publié dans S'informer / 21 novembre 2019

Observatoire économique - secteur travaux forestiers et emballage

Une saison estivale peu animée

-
Malgré la nette dégradation de l’environnement économique international due notamment à la décélération conjointe des principaux pays moteurs de la croissance mondiale et aux multiples incertitudes qui perdurent actuellement (guerre commerciale, Brexit,...), l’activité économique française résiste. La France est pour l’instant soutenue par une demande intérieure dynamique, tant du côté des entreprises qui continuent d’investir grâce au maintien de taux d’intérêt bas que des administrations publiques, notamment des collectivités locales à l’approche des élections municipales. De son côté, la consommation des ménages poursuit sa lente montée en régime. Les français demeurent ainsi prudents malgré la hausse de leur pouvoir d’achat, préférant ainsi épargner une partie importante de leurs gains. L’activité bâtiment continue de croître sensiblement même si elle montre des signes de ralentissement. Elle demeure ainsi soutenue par les retards de chantiers accumulés ces derniers mois, faute de personnel suffisant.
-
Pour les acteurs de la filière Forêt-Bois, la période estivale s’est avérée difficile. En effet, l’activité des entrepreneurs de travaux forestiersa reculé au cours du 3èmetrimestre 2019: -1,5 % comparé au 3ème trimestre 2018. Sur les douze dernier smois, le chiffre d’affaires est à l’équilibre.
-
Comme au printemps, les fabricants d’emballages légers se sont montrés les plus dynamiques au cours du trimestre sous revue. Toutefois, la hausse de leur activité s’est ralentie s’établissant à + 0,5 % à un an d’intervalle contre + 3 % au printemps. Malgré tout, la tendance annuelle redevient légèrement positive à l‘issue du mois de septembre (+ 0,5 %).
-
L’activité des fabricants de caisses et d’emballages industriels est quant à elle restée en baisse : -1 % comparé au 3èmetrimestre 2018. Sur les douze mois écoulés, l’activité devient négative (-0,5 %).
Enfin, le chiffre d’affaires des fabricants et reconditionneurs de palettes bois s’est également inscrit en recul sur la période étudiée: -2 % à un an d’intervalle, soit une baisse supérieure à celle enregistrée trois mois auparavant. En conséquence, le rythme annuel d’évolution devient négatif (-0,5%). Les stocks demeurent conformes à la normale pour les trois quarts et plus des responsables interrogés.
-
Les prix d’achat suivent toujours une tendance haussière pour les fabricants d’emballages légers alors qu’ils sont stables pour la palette et qu’ils tendent à nouveau à baisserpour l’emballage industriel. Parallèlement, les prix de vente sont stables pour la très grande majorité des intervenants. La fin de l’année devrait à nouveau être compliquée pour les entrepreneurs de travaux forestiers, les fabricants d’emballages industriels et de palettes (fabrication et reconditionnement). En revanche, l’activité devrait rester favorable pour les fabricants d’emballages légers.
-

Actualités