Pour le développement durable
de la forêt en région Centre.

Navigation


Vous êtes ici : Accueil » S'informer » Promenons-nous dans les bois » Lexique

Lexique

Untitled document

A

  • Aubier : bois situé à la périphérie de l'arbre, entre l'écorce et le bois de cœur. C'est la partie physiologiquement active du bois.
  • Aiguille : feuille allongée, très étroite et plus ou moins piquante.

B

  • Bille : se dit de tout tronçon découpé dans une grume.
  • Billon : bille de courte dimension.
  • Bois de cœur : appelé aussi bois parfait, partie centrale du tronc regroupant les couches de bois les plus anciennes.
  • Bois d'œuvre : se dit d'un bois de qualité supérieure provenant d'arbres aux dimensions et qualités remarquables.
  • Bois d'industrie : se dit des bois de faibles dimensions et de qualité moyenne à médiocre.

C

  • Cépée : ensemble de rejets (tiges) se développant à partir d'une souche d'arbre.
  • Cerne : anneau représentant la couche de bois formée en un an; s'observe sur la coupe transversale de la tige d'un arbre.
  • Chablis : nom donné aux arbres tombés, cassés, déracinés suite à un accident climatique.
  • Cône : fruit des conifères composé d'écailles plus ou moins dures placées autour d'une petite tige.
  • Conifère : arbre ou arbuste dont les feuilles sont des aiguilles ou des écailles et produisant leurs graines dans des cônes.
  • Coupe à blanc : appelée aussi coupe rase ou coupe à blanc-étoc ; coupe de la totalité des arbres d'un peuplement.
  • Coupe de régénération : coupe consistant à enlever un certain nombre d'arbres pour provoquer l'apparition d'une régénération naturelle du peuplement.
  • Cubage : consiste à déterminer le volume d'un arbre ou d'un peuplement à partir de mesures caractéristiques (hauteur, diamètre, circonférence…).

D

  • Débardage : opération consistant à déplacer les arbres abattus de leur point de chute jusqu'à un emplacement de stockage.
  • Débourrement : période / action correspondant à l'éclosion des bourgeons.
  • Dégagement : action sylvicole ayant pour but de supprimer toute végétation concurrente de semis ou jeunes plants.
  • Dendrologie : étude des arbres.
  • Dendrométrie : sciences et techniques visant à étudier le forme, l'accroissement et les dimensions de l'arbre.
  • Densité : (d'un peuplement forestier), rapport du nombres d'arbres sur une surface donnée (l'hectare en général).
  • Dépressage : opération sylvicole ayant pour but de supprimer un certain nombre de sujets dans un jeune peuplement très dense. Les produits issus du dépressage ne sont pas commercialisables.
  • Déroulage : opération qui consiste à débiter une grume afin qu'elle donne une longue feuille de bois (comparable au système du taille-crayon).
  • Drageon : tige se développant à partir d'un bourgeon situé sur une racine.
  • Duramen : appelé aussi bois parfait, bois situé au cœur du tronc, il n'a plus de fonction vitale pour l'arbre.

E

  • Eclaircie : opération sylvicole consistant à réduire la densité d'un peuplement forestier en vue d'améliorer la croissance et la forme des arbres. Il s'agit de couper des arbres selon une méthode appliquée au peuplement et sa sylviculture.
  • Ecosystème : système fonctionnel de l'ensemble formé par le milieu vivant et les organismes animaux et végétaux qui y vivent.
  • Elagage : opération sylvicole consistant à couper au ras du tronc les branches basses afin d'améliorer la qualité de l'arbre. L'élagage naturel est la destruction sans intervention humaine de ces branches suite à un manque de lumière.
  • Essence : ensemble des arbres appartenant à une même espèce botanique.
  • Estimation : évaluation qualitative et quantitative d'un peuplement forestier en vue d'une coupe.
  • Exploitabilité : notion correspondant à l'âge, la maturité d'un arbre ou d'un peuplement.

F

  • Flore : ensemble des espèces végétales (arbres, arbustes et plantes) qui sont présentes sur une surface donnée.
  • Forêt de production : forêt aménagée et gérée de manière à obtenir une récolte de bois commercialisable.
  • Forêt de protection : forêt dont le principal objectif n'est pas la production mais dont l'utilité est reconnue pour la protection du milieu.
  • Forêt soumise : forêt à laquelle s'applique le régime forestier. Ces massifs sont gérés par l'Office National des Forêts.
  • Fût : partie du tronc de l'arbre située entre la souche et le houppier.
  • Futaie : régime sylvicole basé sur la reproduction sexuée des arbres (issus de semis ou de plants).
  • Futaie régulière : peuplement forestier dont les arbres ont le même âge, donc des dimensions équivalentes.
  • Futaie irrégulière : peuplement forestier dans lequel plusieurs classes d'âge sont présentes. Les arbres possèdent donc des dimensions variables.
  • Futaie jardinée : peuplement forestier composé d'arbres de toutes les classes d'âge donc ayant toutes les dimensions représentées.

G

  • Gemmage : opération de récolte de la résine en incisant le tronc des pins.
  • Grume : tronc d'un arbre abattu et coupé.

H

  • Hectare : unité de surface correspondant à 10 000 m2 (1 ha équivaut à un carré de 100 m sur 100 m).
  • Houppier : ensemble des branches et ramifications de la tête d'un arbre (au-dessus du fût).
  • Humus : couche supérieure d'un sol forestier formé par la décomposition des feuilles et débris végétaux.

I

  • Inéquienne : se dit d'une forêt dont les arbres sont d'âges différents.
  • Inventaire forestier : étude d'un surface forestière donnée comprenant le dénombrement des arbres, les essences et des critères quantitatifs et/ou qualitatifs en vue d'établir l'état des lieux d'un peuplement.

J

K

L

  • Liber : l'une des couches de l'écorce, formée de tissu conducteur de sève.
  • Litière : couche suérieure du sol forestier composée de feuilles et débris végétaux peu transformés.

M

  • Martelage : opération consistant à désigner les arbres à abattre d'un peuplement en les marquant avec un marteau forestier ou de la peinture.